La Gonathrose ou Arthrose du genou

La Gonathrose ou Arthrose du genou

Le mot gonarthrose vient de deux mots grecs, “gono” signifiant articulation et “arthron” signifiant inflammation.

La gonarthrose est une maladie dégénérative des articulations qui touche l’articulation entre le fémur et la rotule « arthrose fémoro-patellaire », ou entre le fémur et le tibia « arthrose fémoro-tibiale ».
L’arthrose du genou (gonarthrose) est une maladie chronique qui endommage le cartilage et l’os du genou.

Il peut être difficile de dire si vous souffrez de gonarthrose. Les symptômes ne sont pas toujours faciles à remarquer, et cela peut prendre des mois ou des années avant qu’ils ne se développent.
La douleur associée à la gonarthrose peut être intermittente et pas toujours présente à tout moment. Cela peut être pire par temps froid ou lorsque l’articulation supporte du poids, mais cela peut aussi simplement aller et venir sans raison apparente.

CAUSES DE LA GONARTHROSE

Plusieurs facteurs peuvent être responsable de l’arthrose du genou : une mauvaise posture, un désaxement des jambes, et/ou une sollicitation excessive de l’articulation (port de charges, lourdes surpoids).
La sédentarité peut également jouer un rôle important mais la gonarthrose peut aussi être causée par un traumatisme, comme une chute ou une blessure.

Les facteurs de risques

Parmi tous les facteurs de risques celui qui revient principalement dans les cas les plus courants de la gonarthrose, vous vous en doutez, c’est le surpoids mais nous pouvons également citer :
• L’âge : Bien évidemment, les articulations se fragilisent avec le temps et par conséquent, l’âge devient un facteur de risque de l’apparition de la chondropathie
• Le sexe : on note une augmentation (après la ménopause) de l’arthrose du genou chez les femmes
• Le diabète est aussi un facteur de risque en forte croissance.
• Les anomalies architecturales : Le genu varum ou le genu valgum
• L’hérédité
• Les différents traumatismes articulaires
• Certaines professions : dont l’activité mobilise beaucoup l’action de flexion de la jambe, comme les carreleurs par exemple qui sont constamment au sol.
• La pratique sportive intensive : le foot, le ski, le rugby, etc..

SYMPTÔMES DE LA GONARTHROSE

Les symptômes de l’arthrose du genou sont principalement :
• un gonflement
• une douleur
• une raideur
• une limitation des mouvements.

L’arthrose entre le fémur et le tibia (fémoro-tibiale): se manifeste par une douleur « Mécanique » du genou qui se traduit par une limitation de la mobilité du genou.
Les gonalgies sont d’autant plus présentes lorsque vous montez ou descendez les escaliers, ou pendant que vous marchez. Elle n’est généralement pas douloureuse quand votre articulation est au repos.
L’arthrose entre le fémur et la rotule (fémoro-patellaire): se manifeste par une douleur du genou à la descente des escaliers et à la station assise prolongée. La douleur s’intensifie lors des flexions du genou, une sensation de craquement ou de crépitement en pliant le genou est généralement constaté.
L’évolution est souvent aléatoire : les douleurs sont d’abord intermittentes, puis gênantes, en particulier pour la pratique d’un sport.

TRAITEMENTS DE LA GONARTHROSE

L’arthrose du genou peut être difficile à traiter, mais il existe plusieurs options thérapeutiques qui peuvent aider à soulager la douleur et à améliorer la mobilité de l’articulation. Il est important de discuter avec un médecin pour trouver le traitement le plus adapté à votre situation.

Voici quelques options de traitement pour l’arthrose du genou :
• Un coaching nutritionnel (en cas de surpoids)
• Le port d’une genouillère
• Appliquez du chaud ou du froid sur votre rotule (chaud pour les raideurs et le froid pour la douleur)
• La thérapie physique peut aider à renforcer les muscles qui entourent le genou et à améliorer la souplesse et la mobilité de l’articulation.
 Des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente pendant plusieurs mois.
Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation mais attention aux effets secondaires.
• Les injections de corticostéroïdes peuvent également être utilisées pour soulager la douleur.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour remplacer la surface articulaire endommagée par l’os synthétique ou une prothèse de genou.

gonarthrose et sport

LA GONARTHROSE ET LE SPORT

Il est important de rester actif lorsque vous souffrez d’arthrose au genou, mais il est également important de choisir des activités qui ne mettent pas trop de stress sur vos genoux. Vous pouvez par exemple essayer des activités aquatiques comme la natation ou l’aquagym, car l’eau soutient votre poids et réduit la pression sur vos genoux. Vous pouvez également essayer des activités comme le vélo ou la marche à pied, en veillant à ne pas trop forcer sur vos genoux. Des exercices d’assouplissement sont également conseillés.
Il est important de se rappeler que chaque personne est différente et que les exercices qui fonctionnent pour une personne peuvent ne pas être adaptés pour une autre. Discutez avec votre médecin, votre kinésithérapeute pour obtenir des conseils sur les activités adaptées à votre état de santé et à vos besoins.

Retour au blog